RU EN FR ES

Articles

1161
Ou est-ce qu’on forme les « cadres géants » dans l’informatique nécessaires pour la Russie d’innovations?

Depuis longtemps les ordinateurs font durablement partie de notre vie, mais il y a peu du temps encore, très peu de gens connaissaient les ordinateurs géants. Il y a quelques années le projet « Formation dans le domaine de l’informatique géante » a débuté en Russie, grâce à quoi chacun connait maintenant ces merveilleuses machines et leurs possibilités.
Les ordinateurs géants – ce sont des ordinateurs surpassant selon plusieurs paramètres toutes techniques électroniques existantes – à partir des notebooks modernes jusqu'aux ordinateurs puissants stationnaires. Ils s’appliquent avec succès pour la résolution des problèmes numériques très complexes dans plusieurs domaines de la science, tels que la chimie moléculaire, physique des quanta et physique nucléaire, météorologie, pharmaceutique, extraction du pétrole, cryptographie et plusieurs d’autres.
Le premier pas dans notre pays en vue d’évolution des technologies informatiques géantes est devenue la création du « Consortium d’ordinateurs géants des Universités russes » en 2008, fondé à la base des quatre établissements de l’enseignement supérieur les plus importants du pays - Université d’Etat M.V. Lomonosov de Moscou (MGU), Université d’Etat N.I. Lobachevski de Nijni Novgorod (NNGU), Université d’Etat de Tomsk (TGU) et Université d’Etat d’Oural et d’Oural du Sud (YUrGU). L’objectif principal en prévoit l’évolution et l’usage efficace des technologies informatiques géantes dans l’enseignement, science et business. Aujourd’hui plus de 50 établissements de l’enseignement supérieur russes et d’organismes publics sont adhérents au Consortium.
Depuis quelques dernières années en Russie one été fondés des dizaines des ordinateurs géants de la haute puissance, destinés à résoudre les problèmes tout à fait différents – à partir le pronostic des changements climatiques jusqu’à la création des nouveaux médicaments et des méthodes du traitement des malades. L’un d’eux – il s’agit de l’ordinateur géant « Lomonosov » – fait partie des vingt premiers ordinateurs géants à effet très rapide du monde entier. Cependant, pour pouvoir travailler avec ces ordinateurs à grand rendement, il y a un besoin des spécialistes qualifiés, alors qu’il y en a très peu dans notre pays jusqu’à présent. Pour leur formation, la Commission de la modernisation et du développement économique auprès du Président de la Fédération de Russie a fait débuter le projet « Formation dans le domaine de l’informatique géante », dont la réalisation se fait en 2010-2012 par l’Université d’Etat M.V. Lomonosov de Moscou, par les établissements de l’enseignement supérieur nationaux les plus importants et les membres du Consortium des ordinateurs géants. L’objectif du projet est à pouvoir créer le système durable de la formation des cadres pour les secteurs économiques prioritaires du pays.
A la base du projet est la création des Centres scientifiques et éducatifs « Technologies informatiques géantes » (NOC CKT), dont l’objectif consiste en coordination de l’activité des établissements de l’enseignement supérieur relative à la formation et perfectionnement des cadres dans ce domaine. A part la formation et le perfectionnement des spécialistes, l’objet de l’activité des centres des ressources comprend l’élaboration des recommandations éducatives méthodiques, rédaction des manuels et des livres, organisation de l’interaction entre les structures instructives, scientifiques et structures de business dans le domaine des technologies informatiques géantes. Durant ces premières deux années du fonctionnement du projet les Centres pilotes informatiques géants (СКТ) ont été crées dans 7 régions russes: « CKT-Centre », « CKT-Oural de Sud », « CKT-Povoljye », « CKT-Nord-Ouest », « CKT-Sibérie », « CKT-Extrême Orient », « CKT-Sud ».
La première chose faite par les experts des centres scientifiques et éducatifs juste après leur ouverture – c’est l’établissement de la liste des compétences professionnelles, dont à la base les standards fédéraux nationaux au sein de l’enseignement qui ont été modernisés selon les branches : « Informatique fondamentale et technologies informationnelles », « Mathématique appliquée et informatique » et « Mathématique », pour l’apprentissage renforcé des technologies informatiques géantes. Notamment, ces standards sont devenus déterminants pour l’établissement des matériels méthodiques et des programmes prévus par le projet.
En 2010-2011 auprès des Centres CKT près de 50 programmes des cours thématiques ont été élaborés, ou plus de 200 professeurs de 40 établissements de l’enseignement supérieur ont eu le perfectionnement et la rééducation professionnelle. En 2011 le grand programme de la formation a été réalisé, dont en conséquence plus de mille cinq cent spécialistes ont obtenu les certificats du niveau de base nécessaire pour commencer le travail avec les ordinateurs géants. L’attention particulière est attirée au travail des centres lié avec la réalisation des programmes d’étude approfondie des disciplines particulières dans le domaine des technologies informatiques géantes. En résultat, plus de 550 personnes ont suivi le programme d’études intense dans 23 groupes selon 14 programmes d’études.
Les centres scientifiques et éducatifs СКТ coopèrent d’une manière active avec les universités étrangères et les communautés scientifiques. En 2010-2011 quelques programmes mixtes ont été crées, plus de 50 accords de partenariat ont été conclus. Près de 30 spécialistes étrangers ont été attirés pour la formation des cadres de haute compétence dans le cadre de NOC CKT. Ainsi, par exemple, en 2010, les discours du spécialiste américain Tomas Sterling sur l’architecture des ordinateurs géants ont eu lieu dans quelques établissements de l’enseignement supérieur de Russie.
Les technologies informatiques géantes ont aujourd’hui une signification importante pour la Russie et représentent l’une des branches prioritaires de la modernisation du pays. La création des centres scientifiques et éducatifs et l’application efficace des connaissances acquises aideront résoudre plusieurs problèms complexes et permettront à la Russie de rivaliser sur l’arène internationale avec les pays les plus puissants au monde.