RU EN FR ES

Nouvelles

837
17.10.2013

Un fragment supposé du météorite « Tcheliabinsk » de masse environ de 600 kilogrammes sera exposé dès vendredi prochain dans le musée  public d’études de la contrée de Tcheliabinsk, à annoncé à RIA Novosti l’une des employées de l’établissement susmentionné.
Selon les annonces précédentes, les plongeurs ont fait monté mercredi dernier du fond de lac Tchebarcoul, un fragment supposé du météorite « Tcheliabinsk » pesant plusieurs centaines des kilogrammes. Selon l’information préliminaire, il a été brisé en trois parties pendant son transport. La balance a été tombée en panne lors de la tentative de peser la trouvaille en question.
« Il se trouve que dès demain ce météorite sera exposé pour tous ce qui désiraient le voir, dans la salle de nature et de l’histoire ancienne, située dans la partie géologique du musée. Le podium spécial est en train de se réaliser là - bas actuellement, en tout étant capable de soutenir un tel poids, en assurant, en même temps l’étui vitré nécessaire », – a dit l’interlocutrice de l’agence.
Selon cette dernière, l’objet retrouvé, avec les dimensions de 66,6 sur 88,6 centimètres, a été transporté jusqu’au musée jeudi dernier matin. Sa masse est égale à 600 kilogrammes approximativement. Jusqu’à présent, le fragment est gardé dans la cave d’établissement. « Nous l’avons défait, et nous avons découvert qu’il n’était pas sec, qu’il était encore trempé. Et qu’il était en train de se briser. C’est –à dire, les petits morceaux s’étaient détachés pendant le trajet; une cassure y a été découverte », - a raconté l’employée du musée.
Selon elle, le musée n’est pas prêt encore de remettre officiellement l’objet dans ses fonds – un avis d’expertise sur l’authenticité du fragment est indispensable. L’interlocutrice de l’agence a précisé qu’elle n’était pas au courant de ce que les deux autres fragments, qui s’y étaient détachées, sont devenus.
Un météorite, nommé par la suite « Tcheliabinsk », est tombé le 15 février. Les scientifiques ont retrouvé des fragments de l’astre. Leur examen chimique a dévoilé qu’il s’agissait du chondrite ordinaire du type LL5 – l’un des types des météorites en pierre. Il se trouve, que le fragment le plus important est tombé dans le lac Tchebarkoul. Un problème a été posé devant les participants de l’expédition de recherche - faire lever un astre de forme ovale, avec le diamètre de 0,3 à 1 mètre, et la masse égale à peu près de 600 kilogrammes.
Source: http://ria.ru/science/20131017/970765679.html