RU EN FR ES

Nouvelles

856
13.11.2013


Les participants du show doivent pendant 10 minutes présenter leurs idées d'une manière simple et captivante.
Un robotechnicien, un mathématicien, une fille juriste et encore trois jeunes savants de Samara ont commencé à se préparer à la participation au show Science Slam qui aura lieu à Samara.
Une nouvelle forme de popularisation de la science – show Science Slam  (« batailles scientifiques ») – est arrivée en Russie de l'Allemagne. Des participants soutiennent l'idée du lauréat du Prix Nobel – académicien Piotr Kapitsa : « La science doit être joyeuse, captivante et simple. Cela regarde également des savants ».
« Nous avons en somme six participants. Il y a un garçon qui s'intéresse à la robotique : il construit un quadrocoptère volant. Un autre s'occupe du traitement des images et calculs assisté par ordinateur. Des projets pareils sont appliqués en production et en fabrication des spoutniks différents qui nous surveillent du cosmos », — a dit l'organisateur des « batailles scientifiques » Pavel Veselovsky.
D'après les paroles de Veselovsky une fille de Samara se prépare aussi à participer à la « bataille scientifique » ; elle présentera un projet relatif à la jurisprudence. Elle parlera de la médiation – procès extrajudiciaire qui aide aux Parties de trouver plus vite une solution de compromis.
L'organisateur a ajouté que cette semaine un entraîneur commencera à travailler avec les participants. Il les apprendra de présenter leurs idées d’une manière intéressante. Chaque participant n'en aura que 10 minutes. Les « batailles scientifiques » auront lieu le 8 décembre.
Les organisateurs espèrent de réunir 300 spectateurs au moins. Ils devront apprécier la présentation de chaque participant et voter pour le projet le plus intéressant en applaudissant. Un appareil de mesure du bruit spécial choisira le vainqueur. Traditionnellement les prix pour les meilleurs participants du show ne sont pas prévus. Mais les organisateurs de Samara ont l'intention de donner un prix à celui des participants dont le  projet sera le plus intéressant. Mais ils ne révèlent pas leur secret principal : quel prix attend le vainqueur de la « bataille scientifique ».
Source : http://ria.ru/science/20131113/976506077.html#ixzz2kVnWB0VW